Saison 2021 - 2022

Flamenco

Création

Gradiva

Celle qui marche

Stéphanie Fuster – Fanny de Chaillé – Cie Rediviva

Celle qui marche, c’est Gradiva, figure d’un bas-relief antique et origine de la nouvelle création de Stéphanie Fuster, chorégraphe et danseuse de flamenco.
À l’image de la danseuse de flamenco, Gradiva cristallise dans sa démarche une conjugaison du féminin et du masculin, d’Eros et de Thanatos. Elle est le nom d’un fantasme où l’artiste projette à l’infini sa propre histoire.
En découdre avec le flamenco, en découdre avec la fascination, l’aimantation, l’électrification qu’il produit sur l’artiste et sur le public. En découdre avec le fantasme, l’hallucination et l’image, telle est la démarche de Stéphanie Fuster.
Stéphanie Fuster s’est formée au flamenco à Séville, où elle approfondit sa pratique pendant huit ans, au contact des maîtres Israel Galván et Juan Carlos Lérida. De retour à Toulouse, elle fonde La Fábrica Flamenca, où elle forme de nombreuses danseuses. En 2008, Aurélien Bory lui écrit la pièce manifeste questcequetudeviens ?
Elle tisse une langue singulière, entre rigueur et charme.

Biennale des Arts de la Scène en Méditerranée

Crédits

Chorégraphie, mise en scène et interprétation : Stéphanie Fuster
Conseil artistique : Fanny de Chaillé
Conseil dramaturgique : Clémence Coconnier
Création sonore : José Sanchez
Direction technique et création lumière : Arno Veyrat
Costumes : Aurore Thibout


Créé en novembre 2021
Production : Compagnie Stéphanie Fuster
Coproduction : La Place de la danse - CDCN Toulouse Occitanie ; Théâtre Saint Quentin en Yvelines, Scène nationale ; Théâtre Garonne - Scène européenne – Toulouse ; L’Astrada – Marciac ; Théâtre Molière - Sète, scène nationale archipel de Thau ; Le Parvis, scène nationale Tarbes Pyrénées / GIE FONDOC ; Compagnie 111 - Aurélien Bory / La Nouvelle Digue ; La Fábrica Flamenca
Accueil en résidence : Ring - scène périphérique, Toulouse
Soutiens : DRAC - Occitanie, Région Occitanie / Pyrénées-Méditérranée, en cours